La fin de la Première guerre mondiale et la chute des Jeunes-Turcs à l’automne 1918 ont-elles mis un terme aux massacres des Arméniens et autres minorités chrétiennes d’un Empire défunt ? A l’occasion du 109e anniversaire du génocide de 1915, la Fondation a le plaisir de vous inviter à la conférence de Raymond Kévorkian, auteur du livre Parachever un génocide (Odile Jacob, 2023).

Raymond Haroutioun Kévorkian est historien. Docteur en histoire, il a longtemps enseigné à l’Institut français de géopolitique, Université de Paris-Saint-Denis et a exercé la fonction de conservateur de la bibliothèque Nubar, à Paris. Ancien directeur de la revue d’Histoire arménienne contemporaine, il a consacré une majeure partie de ses recherches sur le génocide des Arméniens et en est devenu le principal spécialiste dans le monde. Membre de la commission Duclert chargé d’examiner la position de la France durant le génocide des tutsi au Rwanda, il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrage sur la thématique arménienne. Il clôt avec ce troisième volume, Parachever un génocide, Mustafa Kémal et l’élimination des rescapés arméniens et grecs (1918-1922), (Odile Jacob, 2023), sa trilogie en micro-histoire sur l’étude du génocide des Arméniens de 1915.

Gaïdz Minassian est journaliste au Monde et enseignant à Sciences Po Paris.

 

Image page d’accueil : élections législatives de 1923, en Turquie. Illustration parue dans Le Petit Journal, France, juillet 1923. Photo © CCI / Bridgeman Image